Comment arrive l’envie d’écrire ?

J’ai commencé l’écriture de mon premier roman tard, très tard. J’avais jusque-là d’autres centres d’intérêt, le manque de temps a peut-être aussi joué un rôle (il faut bien trouver une excuse). L’envie d’écrire me démangeait malgré tout depuis un bon moment. J’y pensais assez souvent, j’avais quelques idées, mais elles ne sont pas arrivées au bout de la plume. Par la suite, du jour au lendemain, j’ai eu beaucoup plus de temps libre à meubler et je me suis lancé sans savoir si j’allais me lasser au bout de quelques lignes.

Eh bien non. Petit à petit, mon roman a pris corps. J’écris pour mon plaisir, donc j’ai pu me permettre de prendre le temps de trouver tranquillement les idées qui me plaisaient vraiment. J’ai finalisé mon roman au bout d’une bonne année et demie.
C’est donc assez récemment que « j’ai attrapé le virus ».

Je ne vous dis pas ma satisfaction quand mon premier livre intitulé « Une ferme tranquille » fut terminé.
Maintenant, j’ai entamé la rédaction du second roman, une autre histoire avec les mêmes protagonistes.

Laisser un commentaire