Impression

Cette page très courte n’a pas pour but de vous expliquer le fonctionnement des machines d’imprimerie, (vous trouverez tout ça sur le net) mais, de vous aider à choisir vers quel mode d’impression vous tourner si vous êtes en autoédition. Je pense qu’il sera très facile de faire un choix

Impression numérique (à la demande)

Depuis l’avènement de l’impression numérique, cette solution est très utilisée car adaptée aux petites quantités. A partir d’un seul exemplaire jusqu’à environ un millier.
Le traitement du livre déjà numérisé est effectué depuis un ordinateur, pour ensuite être dirigé vers la machine d’impression. Ce qui est beaucoup plus rapide que le long travail préliminaire et indispensable que demande un offset.
C’est pour cette raison que le coût de revient d’une petite quantité en impression numérique est raisonnable, alors qu’il est financièrement inenvisageable avec un offset.

Offset

L’offset est une machine d’imprimerie qui se décline en deux types : « rotative », ce modèle est plutôt utilisé pour les revues et les journaux et l’offset « feuille à feuille » dans le cas d’un livre.  La préparation est longue avant de lancer l’édition. Ces machines sont donc utilisées pour des tirages d’un peu plus d’un millier d’exemplaires à quelques centaines de milliers.

Héliogravure

C’est un autre type de machine rotative utilisée pour des tirages de plusieurs centaines de milliers d’exemplaires.
Je vous souhaite donc qu’un jour vos œuvres soient éditées avec cette machine.