Livres en autoédition : pourquoi sont-ils aussi chers que les autres ?

Ce sujet intéressera je pense, autant les auteurs qui ne se sont pas encore lancés dans l’autoédition, que nos lecteurs qui pourraient légitimement penser qu’on se met une dizaine d’euros dans la poche à chaque vente.

Une réflexion que je m’étais faite en pensant à la commercialisation de mon roman, était de le vendre pratiquement à prix coûtant. Ce que j’ai fait, comme bien d’autres auteurs. Mais voilà… au final, il figure sur une plate-forme de vente aux alentours de 14 euros et sur une autre pour un peu moins de 11 euros, mais pour laquelle vous aurez les frais de port en supplément.
Nous ne passons pas par le circuit traditionnel éditeur avec ou sans comité de lecture, correcteur diffuseur, distributeur et emplacement en grande surface.
Alors en effet la question se pose : pourquoi nos livres sont-ils  aussi chers que ceux d’auteurs connus ?

L’explication est simple : nos livres sont imprimés à la demande. Donc en très petite quantité, voir à l’unité. Ce qui est maintenant possible grâce à l’impression numérique, mais, le coût unitaire reste élevé même si il est raisonnable et la marge pour l’auteur est très faible.